Premières journées francophones de science comportementale contextuelle Montréal et Paris 2012

Printer-friendly version

 

Les premières journées francophones de science comportementale contextuelles vont se dérouler à Paris et Montréal à la rentrée 2012. En tout, c’est plus de 20 présentations et mini-ateliers qui vous seront présentés au cours de ces deux journées.
Ces premières rencontres francophones marquent un moment important dans l’essor de psychologie contextuelle dans le monde francophone et nous espérons qu’elles seront à l’origine d’une longue série de telles rencontres.
Au-delà du contenu des présentations — dont la diversité atteste de la richesse et de l’étendue de la science comportementale contextuelle — ces journées sont une opportunité de réunir toutes les personnes qui travaillent, étudient et recherchent divers aspects de la psychologie contextuelle. Nous espérons vous y rencontrer nombreux.

Frédérick Dionne PhD. Président 2011-2012
Benjamin Schoendorff, MSc président 201-2013

Vous pouvez télécharger les bulletins d'incription pour ces journées ci-dessous (à condition d'être membre ACBS et 'logged in'. Pour télécharger un bulletin d'inscription sans être membre ACBS, cliquez ici). Pour les journées de Montréal, vous pouvez retourner votre bulletin d'inscription au 341 de Ramsay, Mont-Saint-Hilaire J3H 2W4.

PREMIÈRES JOURNÉES FRANCOPHONES DE SCIENCE COMPORTEMENTALE CONTEXTUELLE, UQAM, MONTRÉAL, SAMEDI 10 NOVEMBRE 2012

PROGRAMME DE LA JOURNÉE DE MONTRÉAL

9 :00 -9 :15 Ouverture — Benjamin Schoendorff et Frédérick Dionne
9 :15 - 9 :35 La présence attentive en milieu de travail, Simon Grégoire
9 :35 – 9 :55 Utilisation de l’ACT auprès de populations ayant perdu leur emploi, Julie Ménard
9 :55 - 10 :15 Un pas vers l’acceptation avec une jambe qui souffre, Sylvain Bédard
10:15 – 10 :45 ACT, FAP et trouble de la personnalité, étude de cas, Marie-France Bolduc
10 :45 - 11 :15 Pause
11 :15 - 11 :45 L’espoir est-il un renforçateur? Pierre Cousineau
11 :45 - 12 :15 ACT et activation comportementale, Sébastien Hogue et Frédérick Dionne
12 :15 – 12 :45 ACT et TOC, Benjamin Schoendorff
12:45 - 13:00 Clôture, Benjamin Schoendorff

PROGRAMME DÉTAILLÉ :

Les bienfaits de la présence attentive en milieu de travail. Simon Grégoire (Montréal). Récemment, certaines initiatives novatrices ont été proposées à l’intérieur des organisations afin d’aider les employés à développer leur présence attentive, soit l’un des six leviers d’intervention que l’on retrouve au sein de la thérapie d’acceptation et d’engagement. Dans le cadre de cette présentation, les résultats d’une étude menée au printemps dernier à l’intérieur d’une institution financière québécoise seront brièvement exposés. De nature quasi expérimentale, cette étude visait à évaluer l’impact d’un programme de méditation sur divers indicateurs individuels (par exemple, la détresse psychologique des employés) et organisationnels (par exemple, la satisfaction de la clientèle).

Utilisation de l’ACT auprès de populations ayant perdu leur emploi. Julie Ménard (Montréal). Les personnes ayant perdu leur emploi font face à de nombreux défis. Un groupe de travailleurs ayant récemment perdu leur emploi suite à une mise à pied ou une restructuration ont été invités à participer à des ateliers ACT complémentaires à leur démarche de transition de carrière dans une firme de psychologie du travail. Trois groupes ont participé à deux ateliers de trois heures, suivis d'une séance de rappel et de suivi trois mois plus tard (Bond & Bunce, 2000). Les participants ont complété des questionnaires mesurant la flexibilité psychologique, (AAQ-II, Bond et al., 2011), leur détresse psychologique (PSI, Ilfeld, 1976), leur vitalité (SV, Ryan & Frederick, 1997) et leurs actions engagées (Monestes & Vilatte, 2011) et ce, avant les ateliers et lors du suivi deux mois plus tard. Leurs réponses ont été comparées à celles d'un groupe témoin faisant appel au même service, sans atelier. Je vous présenterai les résultats préliminaires de notre étude, ainsi que mes observations quant à la viabilité d'une telle démarche auprès des travailleurs ayant perdu leur emploi.

Un pas vers l’acceptation avec une jambe qui souffre. Sylvain Bédard (Montréal) Il s’agit de la présentation du cas d’un jeune homme souffrant d’une algodystrophie réflexe à la jambe qui a été suivi par une équipe de réadaptation avec peu de résultats sur le plan physique, et qui a nécessité un suivi en psychologie en raison de la détérioration de son fonctionnement au quotidien. L’introduction de modalités thérapeutiques inspirées de ACT a marqué un tournant pour cette personne et lui a permis de réinvestir des activités qui avaient de la valeur pour lui.

ACT, FAP et trouble de la personnalité. Marie-France Bolduc (Montréal). Les troubles de l’Axe II, en particulier le trouble de la personnalité borderline, présentent des défis particuliers. Cette étude de cas illustrera comment combiner la focalisation sur la relation thérapeutique selon les principes de la thérapie basée sur l’analyse fonctionnelle (FAP) permet de renforcer la thérapie ACT d’un de ces troubles.

L’espoir peut-il être considéré comme un renforcement ? Pierre Cousineau (Montréal). La tradition comportementale a tenté d’éviter l’utilisation de termes référant à des concepts qui ne peuvent être observés directement. Le concept de besoins est l’un de ces termes qu’on préfère ne pas utiliser. Nous pensons que les termes renforcements primaires et besoins sont les deux côtés de la même médaille : l’un réfère à un comportement observable, l’autre à une expérience subjective.
Pourquoi s’embêter avec un concept comme celui des besoins ? Nous pensons qu’il ajoute des outils à la prévision et à la modification du comportement. Les personnes que l’on qualifie de troubles de la personnalité répondent souvent à des renforcements étranges. Elles semblent persister dans des comportements maintenus par des renforcements qui semblent des punitions. Ces apparentes punitions sont-elles en fait des renforcements, par exemple recevoir de l’attention lorsqu’on est frappé ? Peut-être que l’espoir d’un éventuel changement du comportement de l’autre est le renforcement et que le besoin d’attachement est l’élément fondamental de cette équation.

L’ACT et la Thérapie d’activation comportementale : similarités et divergences. Jean-Sébastien Hogue et Frédérick Dionne (Québec). a Thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) et la Thérapie d’activation comportementale sont deux modèles thérapeutiques très riches et efficaces sur le plan thérapeutique. Ces modèles présentent plusieurs caractéristiques communes et s’intéressent à différents degrés à des processus tels l’acceptation, l’action, la prise de distance face aux pensées, les valeurs, etc. Cet atelier contraste ces deux modèles tant sur les plans théoriques que pratiques tout en suggérant des contextes ou il peut être plus approprié d’utiliser un modèle sur l’autre.

ACT et TOC : Protocole et programme de recherche. Benjamin Schoendorff (Montréal). L’ACT vient d’être reconnue par l’APA comme traitement soutenu par des preuves pour le trouble obsessionnel compulsif (niveau de soutien modéré). Dans cette communication, je présenterai nos recherches en cours autour de l’ACT et du TOC et des processus de changement dans le TOC, ainsi qu’un protocole de traitement utilisé dans la prise en charge du TOC par l’ACT.

PREMIÈRES JOURNÉES FRANCOPHONES DE SCIENCE COMPORTEMENTALE CONTEXTUELLE ESPACE REILLE, PARIS, 6 OCTOBRE 2012

PROGRAMME DE LA JOURNÉE DE PARIS

9 :00 -9 :30 Ouverture — mot du président, Benjamin Schoendorff
9 :30 - 10 :30 Mini-atelier 1 Arrêter de lutter avec la nourriture avec ACT, Jana Grand et Dr Anne Chablis
9 :30 - 10 :00 P1. ACTion et dissociation post-traumatique, Dr Isabelle Kallert
10 :00 - 10 :30 M1. ACT et tics, Benjamin Schoendorff
10 :30 - 11 :00 Pause
11 :00 - 11 :30 M2. TOC en groupe, Arnault, Detournay, Peyre & Demenois
11 :00 - 12 :30 Symposium ACT et nutrition - ACT et maladies nutritionnelles, Florian Saffer, - ACT et pratique de médecin nutritionniste, Dr Nicole Karsenti
11 :30 - 12 :00 M3. Acceptation et thérapie de couple, François Allard
12 :00 - 12 :30 M4. De l’hypnothérapie à l’ACT, Dr Patrice Kervinio
12 :30 - 14 :00 Déjeuner
14 :00 - 15 :00 Mini-atelier 2. Contextualisme fonctionnel et Théorie des cadres relationnels, Jana Grand et Dr Jean-Michel Vincent
14 :00 - 15 :00 Mini-atelier 3. Techniques de clown dans le travail ACT, Dr Jean-Christophe Seznec
15 :00 - 15 :30 Pause
15 :30 - 16 :30 Mini-atelier 4. ACT et compassion, Egide Altenloh
16 :00 - 16 :30 M5. Autour des sens et de l’instant présent, Dr Patrice Kervinio
à partir de 17 :00 Cocktail dans un bar du quartier

PROGRAMME DÉTAILLÉ :

Quatre Mini-ateliers d’une heure vous permettront d’affuter vos habiletés cliniques.

Mini-atelier 1 : ACT et TCA Retrouvez la liberté en vous, Jana Grand (Lyon) et Dr Anne Chablis (Paris). Ce mini atelier consacré aux troubles du comportement alimentaire présentera l'approche ACT comme modèle qui entraîne une plus grand flexibilité psychologique et comportementale face aux émotions, aux pensées difficiles et aux habitudes alimentaires contraignantes. A l'aide de la Matrice nous présenterons et conceptualiserons un cas clinique. Le travail proposé suivra deux axes: 1) travail avec les obstacles émotionnels et cognitifs (défusion, acceptation, prise des perspectives ; 2) élargissement du comportement dans le contexte alimentaire et la vie plus large (action valeurs). L’atelier sera illustré de vignettes cliniques et de jeux de rôles interactifs.

Mini-atelier 2 : Contextualisme fonctionnel, Théorie des Cadres Relationnels et Matrice. Jana Grand (Lyon) & Dr Jean-Michel Vincent (Besançon). Ce mini-atelier présentera dans un premier temps le contextualisme fonctionnel et la théorie des cadres relationnels à travers la matrice. Dans un deuxième temps, nous présenterons des jeux de rôles cliniques autour de la matrice en interaction avec les participants à l’atelier.
 

Mini-atelier 3 : Techniques de clown dans le travail ACT. Dr Jean-Christophe Seznec (Paris). Travailler à partir des techniques de clown permet de s'inscrire dans le présent à 500%. Dans cette approche on travaille l'à propos, la capacité de trouver la parole ou le geste juste qui, dans l'instant, nous maintient au contact de ce qui est important. L'à propos se nourrit de notre intelligence émotionnelle. Notre cerveau, machine à penser, est trop lent. Le temps d'observer, d'analyser, d'évaluer et de choisir, c'est trop tard! Les techniques de clown en psychothérapie aident à redescendre dans le corps et le présent lorsque l’on est bloqué dans sa tête et la crainte d'un futur imaginaire. En cela, elles sont de proches parentes des techniques expérientielles ACT.

Mini-atelier 4 : ACT et compassion pour soi, Egide Altenloh (Bruxelles). Cet atelier présentera la compassion pour soi : concept, données, instruments de mesure et intérêt thérapeutique. Dans une deuxième partie, l’atelier offrira une approche expérientielle et clinique de la compassion pour soi, avec des opportunités de pratiquer la compassion pour soi.

Série M - Méthodes de prise en charge : Ces communications de 30 minutes éclairent différentes manières d’intégrer l’ACT à sa pratique clinique ou à certaines populations spécifiques.

M1. ACT et tics. Benjamin Schoendorff (Montréal). Une nouvelle prise en charge empiriquement validée des désordres d’habitudes (tics, trichotillomanie, oncophagie, dermatillomanie) propose de réduire la tension dans les groupes musculaires impliqués dans ces troubles. Une partie centrale du traitement vise à apprendre à discriminer tension et relâchement des muscles ainsi que les caractéristiques des situations dans lesquelles l’habitude est engagée. Je montrerai comment l’ACT, comprise sous l’angle de l’entrainement de discriminations fonctionnelles, se marie parfaitement à cette approche et peut permettre d’approfondir le travail et d’en pérenniser les gains.

M2. Psychothérapie cognitive et comportementale en groupe d’une patiente présentant un TOC. Dr Manuela Arnault, Marie-Carmel Detournay, Dr Hugo Peyre, Alizée Demenois (Paris). Les modèles comportementaux du TOC ont permis le développement de thérapies efficaces par l’exposition avec prévention de la réponse (EPR). Dans les modèles cognitifs des TOC, la lutte contre les pensées intrusives occupe une place centrale dans le développement et le maintien du trouble. La conceptualisation de l’action selon ACT permet de valoriser l’EPR. Il ne s’agit pas de proposer de simples expositions à ses peurs mais d’agir dans le sens de ses valeurs malgré la peur. De plus, le modèle ACT correspond bien au modèle cognitif du développement et du maintien des obsessions. Nous décrirons le cas d’une patiente présentant un TOC associé à un perfectionnisme dysfonctionnel, prise en charge en TCC/ACT de groupe et dont l’évolution clinique a été favorable.

M3. L’Acceptation de l’Autre comme Processus de Changement dans les interactions dyadiques en Thérapie Intégrative de Couple. François Allard (Paris). En thérapie de couple comportementale intégrée (IBCT), la technique du langage de l’acceptation de l’autre cible les conditions des contingences naturelles de changement. Verbalement on va changer la fonction d’un stimulus discriminatif aversif, le partenaire, en le reliant à des stimuli plus attractifs : dévoilement de soi, intimité. Cet atelier présentera comment l’acceptation de l’autre constitue un processus central en IBCT.

M4. De l’hypnothérapie à l’ACT ou de l’hypnothérapie dans l’ACT. Dr Patrice Kervinio (Paris). Il est classique de reconnaitre dans la thérapie ACT des éléments que nous utilisons dans les psychothérapies. Pour une hypnothérapeute la première pensée pourrait être « mais c’est de l’hypnose ! ». Nous avons déjà entendu les enfants qui ont l’expérience de thérapies traditionnelles nous dire « Ah c’est ça l’hypnose ! Nous on fait déjà ça chez nous ! ». Et après…

M5. Quelques petites variations autour des sens et de l’instant présent. Dr Patrice Kervinio (Paris). Du grain de raisin en pleine conscience à diverses confiseries :
Grains de praline et Violette de grâce. Ou comment aller de l’instant présent à l’expérience sensorielle de « permettre admettre ». Des sons et des vibrations. Des timbales au Gong agrémenté d’histoire simple. De l’attrape-doigts au modèle pro.

Symposium ACT et nutrition. Ce symposium, présidé par Jana Grand (Lyon) et avec le Dr Anne Chablis (Marseille) en discussante, sera l’occasion d’une discussion sur l’apport de l’ACT dans la prise en charge des troubles du comportement alimentaire.

1. Médecin nutritionniste et ACT : ma pratique clinique au cabinet. Dr Nicole Karsenti (Montpellier). Pour les patients en obésité, souvent associée à un syndrome métabolique, à des troubles des conduites alimentaires, l’abord nutritionnel ne suffit pas dans le suivi de ces pathologies chroniques. Voici comment j’intègre nutrition et ACT.

2. ACT et maladies nutritionnelles. Florian Saffer (Lyon). Les maladies métaboliques chroniques comme le diabète induisent des émotions multiples
(culpabilité, anxiété, colère…). Ces émotions sont des puissants freins au changement dans la mesure où elles induisent des comportements de lutte (restriction, résignation…) éloignant le patient d’une santé optimale. L’utilisation de la matrice est dans ce cas une aide précieuse.

Série P - Partage d’expérience clinique :

P1. ACTion et dissociation post-traumatique. Dr Isabelle Kallert (Montpellier). Un viol 13 ans plus tôt. Sensation de vie bloquée, symptômes clairs de PTSD, elle coterait aussi pour un trouble de la personnalité Borderline. La lecture des symptômes comme réponse au trauma à travers le cadre d'ACT permet une alliance rapide. Un livre, 6 consultations, 10 semaines, une vie métamorphosée.

P2. Comment j’utilise l’ACT « en clandestin » en tant que sophrologue et formatrice, Louise Boyer (Paris). Comment j’utilise les outils de la thérapie ACT (acceptation, pleine conscience, valeurs…) en complément de la sophrologie :
• En échange pré et post vécu de la séance de sophrologie individuelle et collective.
• En accompagnement dans les formations sur la gestion du stress gestion du temps, prise de parole en public.

Vous pouvez télécharger les bulletins d'incription pour ces journées ci-dessous (à condition d'être membre ACBS et 'logged in'. Pour télécharger un bulletin d'inscription sans être membre ACBS, cliquez ici)