2.6. Terminologie

Printer-friendly version

Le behaviorisme radical attache une grande importance à la définition opérationnelle des termes qu'il utilise. La TCR a pour ambition d'étendre au domaine du langage et de la cognition humaines le registre des termes ainsi définis d'une manière correspondant à une épistémologie scientifique rigoureuse.

La thérapie ACT a été développée à partir des principes mis en lumière par la TCR. Nous utilisons cependant aussi dans notre discours un certain nombre de concepts dont la définition opérationnelle n'est pas satisfaisante ou complète. Steve Hayes a parlé de «jargon de niveau moyen» pour décrire ce genre de termes, à propos desquels il a écrit le 23.9.06 sur le forum international ACT : Nous avons besoin de termes cliniques de niveau moyen comme défusion, valeurs, pistage etc. pour passer des opérants relationnels au monde des comportements humains complexes et des contextes sociaux dans lesquels ils prennent place.

Dans la première partie qui traite des bases théoriques, il n'est pas question des valeurs; par contre, les différents aspects de la notion de comportement gouverné par des règles (CGR) y sont exposés dans le détail. Dans l'introduction à la seconde partie du manuel ACT de 1999 (consacrée aux applications cliniques), on peut lire l'avertissement suivant : Le ton des six chapitres qui vont suivre est passablement différent des précédents. Le discours scientifique repose sur des descriptions précises et techniques. Il dépend de la signification littérale et de la cohérence du discours à ce niveau. Le discours thérapeutique est purement pragmatique; dès lors, toute façon de parler qui va permettre de mener avec succès le travail à faire sera pragmatiquement "vraie" même si elle peut être scientifiquement "fausse" ou s'il peut y avoir incompatibilité entre une période de temps et une autre.

Le lecteur voudra bien garder ces remarques à l'esprit en furetant dans notre glossaire, qui est par ailleurs à considérer comme en construction.